Visiteur
Accueil Forum Messagerie Sorties Vidéos Recherche Favoris Mon Compte Aide
Connexion


marinet

Lui écrire
Ses Brèves
Ses Sorties
Ses Albums
Ses Best-Of
Ses Tribunes
Ses Journaux
Ses Balades
Son Bilan


7 fans:

zorg

nikko47

magc10022

kingnothing

yves30

artik

3d2i




S'abonner

Publicité
JournalJe me souviens...

derniers jours, dernières heures, dernières fois
par marinet

J’ai quitté la France le 6 août avec un certain soulagement.

Cette année de préparation au « voyage » a été extrèmement riche d’émotions fortes, de témoignages touchants d’affection, d’attachement, d’encouragement… et pourtant jamais personne n’a songé à me retenir.
Amis, parents et collègues se sont unis pour m’accompagner dans ce projet fou, selon mon désir le plus profond : rejoindre mon cher et tendre québécois pure-laine de l’autre côté de l’Atlantique.

L’année scolaire achevée, j’ai passé le mois de juillet dans les cartons, occupée à la vente et à la dispersion de mes meubles, à la gestion des annonces et des allers-retour au dépôt vente, à la location de l’appartement dont je resterai propriétaire (travaux de peinture, réfection de la cuisine et de la salle de bains…), aux dernières démarches auprès de l’administration française (quitus fiscal, suivi postal, résiliation des abonnements…)

Si durant des mois l’attente fut si difficile, elle devenait soudain plus supportable grace à la présence physique de mon ami auprès de moi, venu tout droit du Québec pour m’aider dans les derniers préparatifs.
J’ai bien eu quelques heures de découragement devant l’énormité des taches à accomplir, et l’incapacité à prendre quelque repos, à m’autoriser quelque répit.

Fatiguée, lasse d’avoir tant trié, à ne plus savoir ce que je veux, ce que j’aime ou n’aime pas de ces objets qui m’ont accompagnée depuis toujours. Comme anesthésiée devant la lassante répétition du questionnement permanent qui précède le déménagement : « Je prends ou je laisse ? » j’ai fini par ne plus savoir et peut-être ne plus adhérer à mes propres choix une fois emballés.
Ouvrir les yeux devenait un supplice incessant de l’émotion… chaque regard posé par inadvertance sur un objet était un questionnement fondamental sur l’essence même du lien qui me liait à lui, et sur la pertinence de sa destination finale.
Cela devait durer jusqu’au jour du déménagement.

Le déménagement expédié, sans piano, sans domicile, sans clés, sans obligations, je me suis sentie soudain vraiment libre…
Les quelques derniers jours avant le grand saut auront été les plus délicieux…
Savoureux moment de légèreté… où le temps semble ne plus avoir de mesure… fugitive éternité du temps suspendu, attente délicieuse où chaque rencontre devient ultime et irréelle… Les heures de cette vie nous sont comptées… avant que nous ne renaissions à la nouvelle… délicieux surcis que cette attente…

Il me restait cependant un lourd fardeau dont je n’arrivais pas à me délester, ma petite Fiesta 2000 - 60 000 km. Elle m’aura accompagnée jusqu’au bout… Jusqu’à ce qu’un acheteur providentiel se présente à l’aéroport le jour de mon départ et s’en empare. C’était un coup de la fée « voyage », celle dont mon grand frère conte l’histoire aux enfants de la famille. Celle qui aura jeté un sort sur mon berceau en disant « Marie, tu voyageras ! » Elle avait raison, et je crois qu’elle m’a un peu aidée.

marinet

<< Précédente    Page 6    Suivante >>

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Je me souviens...
Ma participation au Grand-Jeu
VISA : J'ai gagné au GRAND JEU !...
... le rejoindre, enfin...
Ne vous trompez pas de différenc...
Entre deux pages...
Premiers pas, premières démarche...
Entre deux
Point de non-retour ?
03/10/02
04/03/03
18/03/03
28/05/03
10/06/03
23/08/03
23/08/03
23/08/03
14/09/03
01/12/03

Commentaires

Ajouter mon Commentaire

Retour aux Journaux

Publicité

  Bilans
 Faux immigrants
 1er bilan : 1 an déja !
 Si j'avais su, j'aurais pas venu
 De Melbourne à Perth
 Nouveau bilan, deux ans après !

 Tribunes
 Elzo avait raison!
 Lundi 24 juillet 1967
 Le PQ et le Salami
 Je vais vous apprendre quelquech…
 Yann, mon héros! (et j'suis pas …

 Best-Of
 Le Québec juste pour un temps - …
 Splendeur et misère des immigran…
 Les retraites au retour du Québe…
 La France n'est finalement pas s…
 Pourquoi vivre au Québec fait ap…

 Journaux
 Sydney - Balade en ville
 Déménagement
 La St-Valentin
 Sept mois...
 Désabusée sur la voie de la répu…

 Balades
 Fêtes de la Nouvelle France
 Parc National de la Jacques-Cart…
 Couleurs automnales
 Automne: des Cantons de l’Est au…
 Aéroport Charles de Gaulle à Gar…

partenaires


VoyagerLoin - Faites nous kiffer!



Visit http://www.ipligence.com

 

 
© immigrer-contact.com      Nous contacter      Facebook
 
over-blog.com
over-blog.com
immigrer-contact.com Webutation